Christelle au Capital Camps en Pennyslvanie

Christelle au Capital Camps en Pennyslvanie

J’ai passé mon été à Capital Camps, un camp juif en Pennsylvanie où j’étais femme de ménage. J’ai ainsi pu découvrir à la fois la culture américaine et la culture juive. Après un temps d’adaptation nécessaire de quelques jours j’ai finalement apprécié le côté très festif des traditions juives même si il faut avouer qu’au départ j’étais un peu déroutée par tous les chants et les danses. Au final, l’ambiance religieuse était très joyeuse et les relations de travail étaient très différentes de celles que nous vivons en France. En effet, la pression hiérarchique est bien plus faible qu’en France et étant femme de ménage, les chefs étaient sans cesse en train de me remercier pour mon travail et ils ont tout à fait conscience du côté indispensable de chaque membre du staff. De plus, ma crainte d’être surchargée par le travail s’est vite dissipée car je ne travaillais que le matin et une demi-heure après chaque repas pour vérifier la propreté des sanitaires. Ainsi, j’avais une grande partie de mes après midi pour profiter des activités de camp et notamment de la piscine.

En effet, le camp était immense et magnifique avec de très nombreuses infrastructures (piscine, terrain de football, terrain de tennis, terrain de hockey, lac, tyrolienne, mur d’escalade etc.) Enfin, le point le plus important de mon séjour a été les relations humaines exceptionnelles que j’ai vécues. J’ai pu rencontrer et sympathiser avec des personnes venant de régions du monde très différentes : France, Angleterre, Turquie, Mexique, Venezuela, Israël, Nouvelle Zélande et bien sur Etats-Unis.

En résumé ce séjour était très enrichissant et inoubliable. Mon niveau d’anglais ne s’est pas autant amélioré que je l’espérais même si ma compréhension est devenue bien meilleure. Cela m’a permis de me rendre compte de l’importance primordiale des séjours à l’étranger

 

[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.