Recherchez-vous des bons livres americains pour travailler votre anglais?  En dessous sont présnter les critiques des nouveux livres.  Les livres americians seraient presenté à Les Belles Etrangères: Aux Etats-Unis avec Jeanette Franklin (directrice du French American Center) ce vendredi 20 Novembre 2009 au médiathèque centrale d’Emile Zola à 19h.

THE GOOD THIEF

par Hannah Tinti

A la première page, j’étais impliquée. A la deuxième page, j’avais la larme à l’oeil. A la troisième page,  j’ai subitement ri aux éclats. Oui, c’est une excellente histoire qui se laisse dévorer.

Dès le début, le récit détaillé émousse vos sens. Vous sentirez la friture du bacon et d’autres odeurs moins agréables ! Vous entendrez l’animation du port très fréquenté, le bruit métallique des casseroles, celui des sabots de chevaux et éprouverez presque la sensation d’une brûlure de cravache. Les détails bien choisis et les très belles descriptions rendent cette expérience bien réelle et jamais l’ennui ne se fait sentir.

L’extraordinaire aperçu du fonctionnement de l’esprit d’un enfant ainsi que ses observations douces-amères, font du protagoniste un personnage inoubliable et très touchant.

L’auteur a une imagination exceptionnelle et l’histoire regorge de curiosités et de contes, ce qui étoffe l’action de mystères et de nuances. C’est une  histoire d’aventures où les intrigues à l’intérieur de l’intrigue nous invitent à lire le roman d’une seule traite. Le contexte et les détails historiques en font un voyage instantané dans le temps. Je trouve ce roman inoubliable et vous le recommande à tous quel que soit votre âge.

THE STORY OF A MARRIAGE

par Andrew Sean Greer

C’est un livre empli de sensibilité et de mélancolie, qui nous transporte en un lieu et une époque très intéressants. Le récit, délicat et poétique, nous relate une histoire d’amour, de guerre et de société, compliquée et émouvante. J’ai été très vite envoûtée et souvent prise au dépourvu par de nombreux rebondissements et surprises.

L’Histoire d’un Mariage est le genre de livres que l’on n’oublie pas. L’atmosphère qui s’en dégage est quelque peu lancinante et les divers évènements et personnages rencontrés ont gravé ma mémoire.

La toile de fond de ce roman, les Etats-Unis d’après-guerre, avec ses luttes pour l’égalité, ses tensions raciales et la menaçante atmosphère sous-jacente d’une chasse aux sorcières et d’une guerre. La technique de l’auteur,  son souci du détail mais pas trop,  a pour effet d’humaniser le contexte et de donner vie à l’histoire.

L’auteur nous mène jusqu’à l’intrigue à l’aide d’une subtile manipulation, un suspense grandissant, nous invitant à émettre des hypothèses que nous constatons inexactes par la suite. Cela nous incite à tourner les pages mais révèle également nos idées préconçues et nous entraîne dans un voyage émouvant.

J’ai trouvé ce roman touchant, riche en renseignements, parfois assez palpitant et totalement inoubliable. Je le recommande fortement. Lorsque vous terminez la dernière page vous avez la sensation d’avoir lu un roman, qui n’a été ni écrit ni tapé mais plutôt peint avec les mains délicates d’un artiste utilisant uniquement le plus fin des pinceaux et les plus pures aquarelles.

[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.