Nelly est au pair aux Etats-Unis. Deux fois par mois, elle a nous parle de sa vie sur le blog du French American Center!

Samedi 13 mars. Au réveil, le temps est très mauvais. Vent et pluie au rendez vous. Pour nous remonter le moral mes amies et moi même décidons de passé la soirée dans un club à New York appelé le Pacha. Nous avons tout prévu, prendre un taxi pour s’économiser et ne pas se mouiller sous la pluie, nous sommes au mall depuis le matin pour nous trouver la tenue idéal, nous avons prévu de prendre notre temps pour nous préparer nous coiffer les unes les autres avec un peu de nourriture et de la music. Cela tombe parfaitement en plus, car l’une des famille d’entre nous n’est pas là donc nous pouvons toutes faire ça ensemble.

Tous s’annonce parfaitement, nous avons tout planifier et sommes impatiente de partir danser.

Nous sommes en voiture music à fond et rions beaucoup il est au allentour de 17H00.
Nous sommes encore dans le centre ville de stamford lorsque nous aper9evons un haut-vent de boutique complètement déchirer. Le vent souffle très fort nous baissons le volume de la radio, sans trop savoir pourquoi, et nous levons les yeux vers le ciel, mais ce qui retiens notre attention, ce sont les arbres qui se balancent, énormement…

Nous essayons de regagner greenwich. , la où vie notre conductrice c’est à 15 minutes de route. La nuit est tombée plus vite que prévu, à cause des nuages. Donc il fait noir, le vent souffle à l’horizontal, la pluie tombe à torrent sur nos vitres, la visibilité est donc minimale.

Nelly et l'arbre

Nelly et l'arbre


Greenwich, pour ce qui ne connaissent pas, est une des villes les plus riches de new york, mais c’est aussi en pleine forêt!

Et la maison de mon amie, est vraiment très reculé dans la forêt.

la tempête se fais de plus en plus violente est plus nous avançons sur notre chemin plus les arbres s’écroule à droite et à gauche.

Ici c’est l’apocalypse. nous sommes obligé de changer constament notre chemin tant les routes sont couper par les les arbres et les potaux électriques allonger sur les routes.
La conductrice pète un plomb. moi je suis devant avec et mon autre amie est à l’arrière. Au début nous rions car nous n’en revenons toujours pas, nous rions jaune, certes, mais essayons de relativiser, et de ne pas céder à la panique. Dans la foulé, nous essayons de calmer notre conductrice, qui elle, panique de plus en plus, et qui par de ce fait prendre de mauvaise décisions comme, de rouler trop vite, ou de ne pas nous laisser le volant à nous qui sommes déjà beaucoup plus calme qu’elle.
sur l’un des nombreux chemins essayer nous nous arretons brutalement car un arbre est en position diagonal il n’est pas sur la route mais bientôt. Nous nous demandons si nous pouvons passer dessous. mon amie relache alors l’embrayage et la voiture avance tout doucement quand nous sommes à trente centimètres de l’arbre, il s’écroule soudainement! Nous poussons un long et très puissant hurlement manière d’évacuer la peur qui commence à s’emparer de nous. Nous venons d’échapper à quelque chose d’énorme!

Nous faisons encore demi tour et d’autre demi tour. notre but à la base était de rentrer chez mon amie, mais à présent notre but est de rentrer chez moi en vie!
ce que nous reussissont finalement à faire. saine et sauve.

la moral de cette histoire c’est qu’il n’y en a pas vraiment mais j’ai quand même retenu quelque chose dans ce genre d’épreuve il est très difficile de garder son calme et de calmer les autres, mais c’est pourtant la meilleure chose à faire . surtout quand la nature à décider de nous montrer de quoi elle était capable…

Pour la petite info, il y a eu 6 mort et je ne sais combien de blessés..et mon amie est sans électricité ni chauffage pour 1 semaine et sa maison est innondé!

Mais positive attitude! Elle n’est pas seule tous ses amis sont là….

[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.